Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Dossier hôpitaux

Quel hôpital pour demain ?

« La digitalisation des hôpitaux va devenir considérable » prévoit Johan van Baardwijk, Directeur marketing Healthcare d’EQUANS Pays-Bas, qui souligne que le développement de la télémédecine modifiera en profondeur l’utilisation des espaces de soin. « Le développement de la médecine ambulatoire est une évolution majeure, qui signifie moins de lits à l’avenir », juge pour sa part Alain Ventoux, Directeur délégué Grands projets chez EQUANS France, « on va privilégier aussi des systèmes de ventilation et climatisation de plus en plus performants, eu égard au Covid et aux maladies nosocomiales. » « Avant, la gestion énergétique et la maintenance étaient un peu la cinquième roue du carrosse » estime pour sa part, Marc Goessens, Responsable des ventes – côté francophone , chez EQUANS Belux, « désormais, elles sont prises très au sérieux et souvent dès la conception du projet. »

Les équipes dédiées d’EQUANS sont, de fait, très investies sur les nouvelles solutions qu’il faut développer pour les hôpitaux.

L’hôpital de demain devra d’abord être « zéro carbone ». Isolation et étanchéité renforcées, orientation du bâtiment optimisée, éclairage par LED généralisé, installations de chauffage adaptées (pompes à chaleur, production simultanée de chaud et de froid, piles à combustible à hydrogène, récupération d’énergie des eaux usées), installations de climatisation plus efficaces (système de refroidissement à l’ammoniac par exemple), production d’électricité verte (grâce notamment aux panneaux solaires), les pistes de travail ne manquent pas… L’hôpital de demain sera aussi « intelligent » : check-in digital à l’entrée, système de navigation sur téléphone mobile pour patients et soignants, exploitation des données pour optimiser les déplacements du personnel et des patients… autant d’innovations sur lesquelles EQUANS se positionne d’ores et déjà.

Nos actualités

Découvrez les dernières actualités d'EQUANS

News

Cadre réglementaire pour les smart cities : lutter contre le réchauffement climatique