Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Recharge des véhicules électriques

EQUANS, multi-acteur de l'EV charging

La décarbonation du transport passe par l‘électrification des véhicules (passagers et fret). EQUANS s’est déjà positionné pour répondre à la demande de stations de recharge, essentielles pour la réussite de cette transition énergétique.

A partir de 2035, il sera interdit d’équiper les véhicules neufs de moteurs thermiques dans toute l’Union Européenne.

Le texte de la Commission Européenne, approuvé par le Parlement le 8 juin dernier, change la donne de manière spectaculaire pour l’industrie automobile. Le véhicule électrique (electric vehicle, ou « EV ») en sort grand gagnant, et principalement la voiture qui avait déjà commencé à gagner des parts de marché : 10% des nouvelles immatriculations au premier trimestre 2022 dans l’Union Européenne, selon l’Association des Constructeurs Européens d’Automobiles (ACEA). Et selon une étude du cabinet Alix Partners, elle dominera le marché mondial en 2035 : 85% des ventes en Europe seront alors électriques, 62% en Amérique du Nord et 64% en Chine.

L’objectif du vote du Parlement Européen est peu discuté : faire baisser drastiquement les émissions de CO2 des voitures particulières, pour atteindre l’objectif de neutralité climatique en 2050 (Plan Climat).

En 2019, selon le GIEC, les transports concentrent en-effet 15% des émissions de gaz à effet de serre. Sur cette part, le transport routier passagers et fret (voitures, camions, bus, deux roues) est de loin le premier responsable. Mais pour que le véhicule électrique s’impose, et que la décarbonation du transport soit effective, leurs utilisateurs devront pouvoir compter sur des réseaux de recharge accessibles, garantissant leur autonomie.

Les pouvoirs publics en sont bien conscients et prêts à investir. En France, un décret de février 2021 stipule que les 440 stations d’autoroutes devront être équipées de bornes de recharge IRVE (Infrastructures de Recharge de Véhicules Electriques) d’ici le 1er janvier 2023. La Commission Européenne, elle, veut imposer dès 2025 la présence d’une station ultrarapide tous les 60 kilomètres sur les grands axes. Aux Etats-Unis, l’administration Biden ambitionne de faire installer 500 000 bornes supplémentaires d’ici à 2030.

EQUANS s’est déjà positionné pour répondre à ces besoins.

Notre actualité

Découvrez les dernières actualités d'EQUANS

News

Cadre réglementaire pour les smart cities : lutter contre le réchauffement climatique