Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

09.12.2021

Trois études de cas pour démontrer comment EQUANS relève les défis du transport

1. Relever les défis de la recharge des flottes de bus électriques

Comment gérer une flotte de bus hétéroclites, lorsque chaque véhicule nécessite des méthodes et des équipements différents pour être rechargé, avec des temps de charge différents ? EQUANS a développé une solution de recharge de VE pour les flottes de bus électriques, appelée Charge & Go. Cette solution permet une recharge rapide lorsqu'un bus fait un court arrêt sur son trajet, ou une recharge complète au dépôt de bus dans un délai contrôlé. Charge & Go est financé au fur et à mesure de la croissance de la flotte de véhicules électriques, afin de permettre aux autorités publiques d'adapter leur capacité de charge à la taille croissante de leur flotte de bus électriques.

Pour accompagner les collectivités tout au long du déploiement de leur flotte de transports publics électriques, EQUANS intervient sur l'ensemble de la chaîne de valeur des équipements, du financement du projet à la maintenance des bornes de recharge. A Santiago, la capitale chilienne, EQUANS a fourni une solution de transport public totalement intégrée, comprenant la location de 100 bus électriques et l'installation et la maintenance de 50 stations de recharge alimentées par de l'électricité 100% renouvelable certifiée. La première phase consiste à électrifier l'ensemble de la flotte de bus, avec un objectif de 6 000 bus électriques en circulation d'ici 2040.

2. Innover pour soutenir la décarbonisation du transport de marchandises

Peut-on combiner les meilleures solutions routières et ferroviaires pour offrir une solution de recharge mobile aux flottes de camions hybrides ? La réponse est oui, et EQUANS l'a fait ! Nous avons développé le concept e-Highway, en partenariat avec Siemens et le constructeur Scania, pour permettre aux camions hybrides circulant sur la route de se connecter au réseau électrique, en se branchant sur une caténaire, et de recharger leurs batteries pendant qu'ils roulent. Deux sections de 5,5 km de caténaires ont été installées le long de l'autoroute A1 en Allemagne, et une autre section a été déployée en Suède.

EQUANS a également initié conjointement la première barge fluviale électrique, couplée à une station de charge, où des conteneurs mobiles remplis de batteries sont rechargés. La fonction première de la station de charge est de recharger rapidement les conteneurs de batteries de la barge, mais elle peut également fournir de l'énergie verte à l'industrie et au secteur des transports en fonction des besoins. Cette solution, appelée Zero Emission Services (ZES), a été créée par ING, ENGIE, EQUANS, l'Autorité portuaire de Rotterdam et Wärtsilä.

Ce projet démontre la formidable puissance d'innovation d'EQUANS, ainsi que notre capacité à coopérer et à unir nos forces avec nos partenaires. Ce projet innovant démontre le rôle clé qu'EQUANS peut jouer pour accélérer la transition énergétique. Je suis très fier de faire partie de cette aventure !
Léon Sluiman Business developer chez EQUANS

3. Accélérer le développement des transports publics en Afrique

Après l'installation de la première section de 180 km du réseau ferroviaire à grande vitesse au Maroc (320 km/h) et la livraison d'une ligne de tramway clé en main à Sidi Bel Abbes en Algérie, EQUANS a formé un consortium avec Thales pour livrer une section bidirectionnelle de 60 km du réseau express régional Dakar TER (170 km/h) au Sénégal sur laquelle circuleront les nouveaux TER. Ce réseau express régional, le premier de ce type en Afrique sub-saharienne, reliera Dakar au nouvel aéroport international Blaise Diagne en moins de 50 minutes.
En partenariat avec Thales, EQUANS a également travaillé avec des entreprises locales comme l'entreprise sénégalaise CSE, qui a réalisé le génie civil et le génie électrique du projet, ainsi que la mise en place et la gestion de la cité et du chantier.

Nos actualités

Découvrez les dernières actualités d'EQUANS

News

Cadre réglementaire pour les smart cities : lutter contre le réchauffement climatique